Les différents types de comportement

Les différents types de comportement

image_pdfVersion pdfimage_printImprimer

Les gerbilles ont un système de communication qui leur est propre.

Comportement solitaire

  • Gratter les parois : C’est souvent le signe de l’ennui ou que l’habitat est trop petit. Mais cela peut être un comportement hérité des parents
  • Lécher les vitres : C’est souvent signe que votre gerbille a soif. Vérifiez son écuelle d’eau ou le bon fonctionnement du biberon.
  • Se frotter : Les gerbilles posent leur odeur à l’aide de leur glande ventrale pour marquer leur territoire. Pour ce faire, elles se plaquent contre le sol et s’étirent de tout leur long. Elles font de même sur les objets

 

Comportement de groupe

  • Se toiletter : Les gerbilles se nettoient mutuellement le pelage. Cela renforce la cohésion du groupe, mais parfois cette toilette, si elle est faite trop vigoureusement, peut occasionner une dépilation. Rien de grave, le poil repoussera.
  • Se sentir : Les gerbilles se reconnaissent surtout à l’odeur. Tout individu ne portant pas l’odeur du groupe sera considéré comme un intrus et écarté sans ménagement.
  • La lutte : Les gerbilles se font face, dressées sur leur pattes arrières. Elle se donnent de petit coups et se bousculent. C’est un jeu auquel jouent souvent les jeunes pour « s’entraîner » à asseoir leur hiérarchie. Pour les adultes il faut cependant rester vigilant.

 

 

Comportement d’alerte

  • Taper du pied : Les gerbilles ont une ouïe très sensible et au moindre son ou bruit inquiétant, elles tapent avec leurs pattes arrières pour prévenir d’un danger.
  • Recourber la queue : Les gerbilles alertées par les battements des pattes, se mettent en extension sur leur 4 pattes, (comme le ferait un chat), recourbant leur queue, prête à détaler en cas de danger.
  • Se dresser sur les pattes arrières : La gerbille se redresse, guette, et comme elle le ferait dans la nature, scrute l’horizon. Voilà pourquoi les gerbilles doivent être dans un habitat d’un seul tenant.

 

Comportement agressif

  • Les courses poursuites : Une gerbille poursuit l’autre et la gerbille poursuivie pousse des petits cris stridents de peur. Soyez vigilant car ces courses poursuites sont souvent les prémices de bagarres pouvant entraîner des blessures sévères
  • Les bagarres : Suite à une course poursuite, une gerbille est acculée dans un coin de l’habitat et agressée. Les gerbilles peuvent se mettre en boule et les blessures occasionnées peuvent être fatales. Séparez et isolez immédiatement les 2 protagonistes et surtout munissez vous de gants. Les morsures peuvent être profondes et douloureuses.

 

La podophonie

Moyen de communication utilisé par les gerbilles (entre autres) par impulsions des pattes arrières sur le sol, la podophonie tient un rôle important dans l’organisation du groupe. Elle est utilisée pour prévenir d’un danger, lors de la période de reproduction et également pour échanger des informations entre congénères.

podophonie

 

Plus d’infos

Hurtado-Parrado.et.al.2015.JETH.plus.appendixes

© 2019 – 2020, Carole M.. All rights reserved.

Les commentaires sont clos.