Santé

La trousse à pharmacie

Lorsqu'on a chez soi des animaux, il faut toujours prévoir une trousse de premiers soins. Pour soigner les petits bobos voici une liste de matériel et de produits naturels que vous pouvez utiliser

  • Des compresses
  • Une pince à épiler
  • Une pipette ou seringue sans aiguille pour administrer les médicaments

Pour nettoyer : du sérum physiologique.
Pour désinfecter : Argent colloïdal (5 à 15 ppm).
Pour cicatriser : miel de Manuka (18 ou 20 umf) ou de thym.
Pour déparasiter : Terre de diatomée amorphe.
Pour booster l'appétit : Aliment de convalescence JR Breifutter Granivoren de Jr Farm.

Comment reconnaître un animal malade ?

Il n'est pas toujours facile de détecter une maladie sur des si petits animaux. Néanmoins voici quelques signes qui doivent vous alerter :

  • Votre gerbille reste immobile.
  • Son poil est terne.
  • Elle ne mange plus.
  • Elle a les flancs creusés.
  • Elle a tendance à se cacher.
  • Son arrière train est souillé par une diarrhée.

Que faire ?

Lorsqu'il s'agit de petites plaies dues à des bagarres, nettoyez et séparez vos gerbilles.
Pour tous les autres symptômes, ou en cas de blessures plus importantes comme un membre cassé, consultez un vétérinaire, spécialisé en Nac de préférence.

Les maladies

Toutes les maladies listées si dessous doivent faire l'objet d'une consultation auprès d'un vétérinaire qui prescrira le traitement adapté !

Les maladies de peau

La teigne

Elle est favorisée par l'humidité et une température élevée. Les animaux en mauvaise santé ou mal nourris seront plus sensibles.
Elle entraîne des lésions rondes sans poil, sans démangeaison, avec de fines pellicules.

La dermatophytose

Cette affection est spécifique de la gerbille. Ce champignon est transmis par contact ou par l’intermédiaire de tiques. Il entraîne un suintement avec des pellicules suivi de croûtes.

La gale

Elle se caractérise par des boutons rouges avec un point noir dessus et une perte de poils et occasionne des démangeaisons et des croûtes épaisses, Il existe aussi la gale d’oreille. La gerbille a la tête penchée de côté. Le cérumen qui s'écoule de l'oreille est souvent noir. Cette affection est due à des parasites de la famille des acariens.

La leishmaniose

Plus fréquente chez le chien, cette maladie peut atteindre la gerbille. On remarque des ulcères au niveau des oreilles. Seul un vétérinaire pourra confirmer le diagnostic.

La démodécie

Les poils tombent par plaques et la peau se recouvre de pellicules. Cette affection est due au Démodex. Pour être sûr qu’il s’agit bien de ce parasite, le vétérinaire pratique un raclage. Si le diagnostic est confirmé il faudra alors isoler votre animal.

Les maladies respiratoires

Les gerbilles ont un système respiratoire fragile. Elles sont donc susceptibles de développer des affections respiratoires.

Les pneumonies

Cette maladie se développe souvent suite à un stress. La gerbille peut tousser ou éternuer, le nez coule et on entend un bruit à chaque expiration. Les pneumonies peuvent être d’origine bactérienne ou virale et sont contagieuses.

Les rhinites

Ces affections sont dues à de mauvaises conditions d’hygiène ou d'environnement : brusques baisses de température, courant d'air ou poussière. Les gerbilles présentent des écoulements de pus au niveau du nez et des yeux, et elles se grattent le museau sur lequel apparait des croûtes.

Dermatite nasale

C'est une inflammation de la peau au niveau du nez. Elle peut être provoquée par des lésions dues aux bagarres ou aux frottements contre les barreaux. Voilà pourquoi nous insistons sur le fait de ne pas avoir de cage. Elle peut également être causée par de mauvaises conditions d’hygiène : humidité, poussière, surpopulation dans une cage inadaptée. Des poils commencent à tomber autour du nez, puis des suintements apparaissent et enfin des croûtes. Les lésions peuvent s’étendre aux pattes.

Les maladies digestives

Elles se caractérisent principalement par des diarrhées.

Les diarrhées d’origine bactérienne

  • La salmonellose est transmise d’un animal à l’autre par voie orale. Mais il existe des animaux qui sont porteurs de cette bactérie et qui développent la maladie suite à un stress ou à une mauvaise alimentation. On note une perte de poids rapide et importante, une déshydratation. Une mort très rapide peut survenir.
  • La maladie de Tyzzer : spécifique à la gerbille et à la souris cette maladie provoquée par un bacille (Clostridium piliforme) est foudroyante. La mort survient en 48 heures si l'infection n'est pas traitée. Hautement contagieuse, la bactérie peut survivre un an dans la litière. Il vous faudra donc désinfecter rigoureusement l'habitat et les accessoires.

Les diarrhées parasitaires

Relativement rare chez les gerbilles, ces diarrhées seraient dues aux cestodes qui sont des vers vivants dans le tube digestif. La transmission se fait souvent grâce aux puces.

Les diarrhées alimentaires

Elles sont dues à des aliments trop frais (sortant du réfrigérateur) ou à un changement de nourriture trop rapide. Nous insistons donc sur une transition lente et progressive lorsque vous changez d'alimentation.

La constipation

Elle est fréquente chez les femelles gestantes. Une alimentation fraîche peut résoudre ce problème. Chez les vieux animaux, la constipation est fréquente, c'est pour cela qu'il faut adapter l’alimentation.
De manière générale, la constipation est due à une alimentation déséquilibrée et pas assez variée.

Autres maladies

Les conjonctivites

Elles se manifestent par un écoulement et l’œil est rouge. Cela peut être dû à une allergie à la litière,à une infection suite à un coup de griffe ou à une carence alimentaire en vitamine A.

Glande de Harder

Située derrière l’oeil dans l'orbite, cette glande sécrète un excès de porphyrine en cas de mauvaise condition d'hygiène : humidité, poussière, courant d'air. Un liquide rouge semblable à du sang s'écoule du coin de l’oeil et peut, si l'affection n'est pas soignée, conduire à des complications oculaires.

Les fractures

Elles sont souvent les conséquences de chutes, ou de membres coincés à travers les barreaux. Elles surviennent aussi en cas de carence alimentaire notamment quand les gerbilles sont exclusivement nourries avec des graines de tournesol très pauvres en calcium mais très riches en graisse. Les os sont donc fragilisés.

Les crises d’épilepsie

Les crises d’épilepsie se caractérisent par des convulsions alternées avec des périodes de calme. L’animal se raidi et parfois les yeux sont révulsés puis tout le corps se relâche. La crise dure quelques minutes. Chez la gerbille, les crises sont déclenchées par le stress, la prise de l’animal dans la main ou par une variation brusque du milieu (température, lumière, bruit). Ces crises, bien qu’impressionnantes, sont sans danger pour l'animal. Il faudra cependant veiller à ce que votre gerbille ne se blesse pas et la laisser au calme.

La listériose

Chez les rongeurs, ce germe entraîne une infection généralisée pouvant tuer en quelques jours, notamment les jeunes. Chez l'adulte cela se manifeste par un torticolis, des troubles de l'équilibre et des convulsions. La transmission se fait par l'alimentation notamment les produis laitiers transformés, qui n'ont rien à faire dans l’alimentation des gerbilles.

Les infections de la peau

Les abcès

Ils peivent apparaître suite à des blessures ou une maladie (tumeur). Une incision au bistouri est alors nécessaire pour en extraire le sang coagulé ou le pus qu'il contient. L’incision devra être désinfectée.

Les blessures

Les ulcérations sous les pattes sont fréquentes lorsque les habitats sont mal entretenus : litière sale ou trop humide, accessoires inadaptés ... Les bagarres sont très fréquentes chez les gerbilles et peuvent être mortelles. Les blessures se situent la plupart du temps sur la face, les flancs ou au niveau de la queue.

La malocclusion dentaire

Cette affection héréditaire survient lorsque les mâchoires ne sont pas en face l’une de l’autre. Les dents ne se touchant pas ne peuvent pas s’user naturellement et empêche ainsi l'animal de s'alimenter. Les gerbilles ayant une dentition hypsodonte, il faudra alors couper les dents avec une pince. Nous vous conseillons de faire pratiquer cette intervention chez un vétérinaire.

Les plantes et leurs bienfaits

  • Fleurs de camomille : antispasmodique, anti-inflammatoire, apaisante, cicatrisation des plaies, ballonnements.
  • Fleurs de bleuet : riche en anti oxydant, favorise la digestion et les troubles gastriques.
  • Fleurs d'hibiscus : anti-inflammatoire, antiasthénique, antispasmodique, laxatif léger et diurétique, antiseptique urinaire.
  • Fleur de souci : anti oedémateux.
  • Fleur de marguerite : antispasmodique, calmante, digestive, astringente.
  • Rose : anti fatigue.
  • Lin : laxatif.
  • Plantain : laxatif.
  • Graines de fenouil : favorise la lactation, trouble digestif (brûlure d'estomac).
  • Chardon Marie : protection du foie.
  • Persil : arrêt de la lactation, anti cancérigène.
  • Saule : anti spasmodique.
  • Echinacea : renforce le système immunitaire.
  • Ortie : stimule la lactation, anti inflammatoire, diurétique, vermifuge … entre autres …
  • Graine de citrouille fraîche : vermifuge.

Les fruits et légumes : riches en anti oxydants et vitamines ils sont bon séchés ou frais. Mais en raison de l'eau qu'ils contiennent, nous vous conseillons de les donner avec parcimonie et progressivement.
La pastèque et le concombre peuvent remplacer le biberon d'eau dans la cage de transport pour un court trajet.