Hygiène


Retour
Retour
Les litières autorisées
Les litières à proscrire
La terre à bain

Les litières autorisées

La litière est l'élément principal de votre habitat et contribue au bien être de vos gerbilles. Pour qu'elles puissent creuser à leur aise et faire des galeries (comme dans la nature), vous devrez la disposer en couche épaisse de 15 à 20 cm.

La litière de chanvre :

C'est la litière la plus fréquemment utilisée. Peu poussièreuse, elle minimise les risques d'allergies tant pour vos gerbilles que pour vous même. Elle est très absorbante et se trouve en différents conditionnements de 10 à 100 litres. Elle permet à vos gerbilles de satisfaire leur besoin naturel de creuser et de faire des galeries. Petite astuce écologique : vous pouvez jetez la litière de chanvre dans votre composteur ou dans les poubelles de déchets fermentescibles.

La litière de lin :

Également peu poussiéreuse et tout aussi absorbante, la litière de lin minimise les risques d'allergies. On la retrouve surtout dans les box des chevaux car le lin mélangé au crottin fait un excellent fumier. Comme le chanvre vous pourrez l'ajouter à votre compost ou la jeter avec les déchets fermentescibles. Elle est cependant plus chère que la litière de chanvre et se trouve plus difficilement sur les sites d'animaleries en ligne. Vous la trouverez plus aisément sur les sites de ventes de litières pour chevaux, en gros conditionnement.

La litière de maïs :

Principalement utilisée pour les gerbilles en convalescence ou fortement allergiques, cette litière est chère et ne permet pas aux gerbilles de creuser des galeries.

Les litières à proscrire

Les copeaux de bois :

Bien que dit dépoussiérés, les copeaux de bois sont très poussiéreux et dégagent une odeur forte et très désagréable. Constitués de bois de résineux, au contact des urines, ils dégagent du phénol, molécule toxique pour les voies respiratoires des rongeurs. Les vendeurs en animaleries joueront sur le prix et sur le côté bio du bois, mais le phénol qu'il dégage n'en reste pas moins toxique. Qui dit bio ne dit pas forcément sans danger ! Même si les gerbilles urinent peu, chez Gerbilles-Planet nous préférons appliquer le principe de précaution. Voici un article qui vous aidera à mieux comprendre notre position : http://allergies.comprendrechoisir.com/astuce/voir/269086/poussieres-de-bois-et-litieres-de-rongeurs-risques-insoupconnes

De même, les litières de copeaux de bois parfumés citron, pomme, fraise ou les désodorisant à litière sont à bannir! Bourrées d'excipients chimiques, ces litières occasionneront chez vos gerbilles des problèmes respiratoires qui réduiront leur espérance de vie. La gerbille urine peu et ne sent pas !

Les litières végétales :

Bien que peu poussiéreuses et donc minimisant les risques d'allergies, ces litières ne sont pas confortables pour vos gerbilles. Présentées sous forme de granulés elles ne permettent pas de creuser des galeries. Elles se délitent sous l'effet d'absorption de liquide et maintiennent l'humidité dans l'habitat.

La paille :

Ce n'est pas une litière ! Elle n'est pas absorbante et n'a aucune qualité nutritive. Le foin, lui, peut servir à la confection du nid en plus d'aider à l'usure des dents et au bon transit.

La litière pour chat :

Comme l'indique son nom cette litière est réservée … aux chats. C'est une litière non adaptée aux gerbilles et son ingestion peut s'avérer dangereuse.

La terre à bain

Elle est l’élément essentiel à l'hygiène de vos gerbilles, qui s'y rouleront dedans pour enlever l’excès de sébum de leur pelage, et ainsi le rendre brillant et soyeux.
Choisissez une terre à bain, appelée également sable à Chinchilla, composée à 100 % de sépiolite, une composante argileuse qui respectera la peau de vos compagnons.
Les sables comme ceux que l'on utilise pour les aquarium, sont abrasifs car composé de quartz, et peuvent occasionner des micro lésions.

Il existe 2 types de terre à bain :

  • la terre à bain classique
  • la terre à bain soufrée, cette dernière a une forte odeur qui peut être incommodante. L'enrichissement en soufre permet de lutter contre les mycoses.

Vous pourrez mettre votre sable dans un récipient type aquarium boule ou pot à bonbons, afin d'éviter les projections. Mais ne vous leurrez pas, les gerbilles en grattant le sable, éjecteront à coup sûr le sable en dehors du récipient. Vous pouvez choisir de laisser le récipient à demeure dans l'habitat ou de ne le proposer qu'une fois par jour pendant une heure. Si vous choisissez de le laisser dans l'habitat, vous pourriez être étonné de voir que vos gerbilles ont décidé d'y faire leur nid. Pas d’inquiétude, laissez les faire et mettez un autre récipient pour qu'elles puissent faire leur toilette.
Pour nettoyer le sable des déjections, utilisez un tamis tous les 2 jours et changez la terre à bain complètement toute les semaines voire tous les 10 jours. L'avantage de la terre à bain c'est qu'elle s'agglomérera autour de l'urine et formera une petite boulette de sable qui restera dans votre tamis.
Les terres à bains parfumées sont à proscrire, leur parfum pouvant irriter les voies respiratoires. De plus les gerbilles se reconnaissant à l'odeur, un parfum inconnu sur le pelage pourrait créer des tensions au sein du groupe.
N'oubliez pas, la terre à bain est faite pour vos rongeurs, pas pour vos narines.