alimentation

La gerbille est un animal granivore à tendance insectivore. Dans la nature, sa nourriture diffère en fonction des saisons et de ce qu'elle trouve. De par son mode de vie alternant longues siestes et périodes d'activités intenses, elle régule ainsi ses besoins.
Or en captivité c'est à nous de faire cette régulation. Le métabolisme particulier des gerbilles conduit naturellement à des forts taux de cholestérol qui favoriseront l'apparition de tumeurs et réduira l'espérance de vie.
Une bonne alimentation etant la clé de leur bonne santé, il est donc nécessaire de fournir à vos animaux une nourriture équilibrée. La gerbille n'a pas de gros besoin : 8 à 10 grammes de nourriture quotidienne ainsi que 4 ml d'eau.

Voici l'apport nécessaire à vos gerbilles pour les maintenir en bonne santé :

  • 17 % de protéines et jusqu'à 20 % pour une femelle gestante ou allaitante.
  • 4 % de matières grasses jusqu'à 5,5 % pour une femelle gestante ou allaitante.

LA NOURRITURE

La nourriture pour gerbilles se présente sous différentes formes :

Granulés ou Bouchons

Extrudés

Mélange extrudés, graines, légumes séchés

Mélange graines, fleurs, racines, légumes séchés et insectes

Quelle nourriture choisir ?

Notre sélection pour les mélanges du commerce

Rodipet

Ce mélange se décline en version junior, adulte et sénior.

Notre sélection pour les mélanges artisanaux

Avec l'aimable autorisation de la boutique "Croc'Nac", photo protégée Julie Rainbow "Les terriers de Sheldon".

Nous ne recommandons pas les mélanges indutriels qui, trop souvent, sont enrichis inutilement en vitamines, contiennent des sous produits animaux et végétaux ou des additifs de provenance inconnue.

Vous avez également la possibilité de créer votre propre mélange maison.

Exemple

Ce mélange est proposé par le site Die Brain

300 g de nourriture pour oiseaux (avec peu de riz et de pavot)
Ou 300 g mélange mixte de millet, sarrasin, amarante
300 g de graines d’herbes et graminées
100 g de mélange de céréales (Orge, avoine, épeautre, sarrasin)
100 g de mélange d’herbes seches
50 g de muesli complet non sucré, sans fruit ni flocon de céréales)
50 g d’insectes séchés
50 g de légumes secs et de flocons de pois
50 g de graines de tournesol, noisettes et noix


Les compléments

Les végétaux sont sources de fibres et favorisent le transit intestinal. Ils sont également nécessaires pour l'usure des dents.

Le foin

Le foin est le complément à donner quotidiennement. Une petite poignée suffira et vos gerbilles s'en serviront également pour confectionner leur nid.
Pour reconnaître un foin de qualité voici les critères qui doivent être pris en compte :

  • Une belle couleur verte
  • Une bonne odeur
  • De longues tiges
  • Peu de débris

Le foin de Crau AOC ou le foin des montagnes bio sont des valeurs sûres.

Le foin de Crau AOC : riche en fromental, dactyle pelotonné, fétuques des près, houlque laineuse, pâturin des près, trèfle blanc et violet … Il sèche naturellement au soleil et ainsi s’enrichit de vitamine D

Le foin des montagnes bio : riche en fétuque alpin, fléoles des prés, agrostides, et d'autres graminées.

Attention au Regain, issu de la deuxième voire troisième coupe du foin il est beaucoup moins digeste, mais très appétant. Donnez le avec parcimonie.

Les herbes

La luzerne : idéale en complément pour les femelles allaitantes.

  • Protéines : 16,7 %
  • Matières grasses : 2,6 %
  • Fibres : 27 %
  • Phosphore, Calcium, Magnésium, Potassium, Fer, Sélénium

Le pissenlit : connu pour des vertus diurétiques, pour ses effets bénéfiques sur le système hépatique et digestif, le pissenlit est riche en fer, calcium, et en vitamines A et K.

  • Protéines : 20,3 %
  • Matières grasses : 4,9 %
  • Fibres : 13,3 %

Le plantain : utilisé depuis la Rome Antique il existe en fait 3 sortes de plantains comestibles : le grand plantain, le plantain moyen et le plantain lancéolé qu'on donne à nos rongeurs. Riche en tanin, en vitamine C, calcium et béta carotène, il régule le transit intestinal.

  • Protéines : 13,7 %
  • Matières grasses : 2,4 %
  • Fibres : 20,8 %

Vous trouverez également des mélanges d'herbes, de feuilles et de fleurs séchés : camomille, souci, hibiscus, feuille de cassis, de thym et bien d'autres encore. Tous ces foins, feuilles, fleurs, herbes, ne doivent en aucun cas être l'alimentation principale de vos gerbilles, mais des compléments, mélangés à la nourriture ou donnés à part.

Les fruits et légumes frais

Tous les fruits et légumes de notre alimentation ne sont pas comestibles pour les gerbilles. Voici une liste non exhaustive des différents fruits et légumes autorisés ou interdits, ainsi que les différentes herbes, fleurs et plantes comestibles ou non.
Attention cependant à prendre quelques précautions avant de donner des produits frais à vos gerbilles.

  • Donnez toujours les fruits ou légumes frais à température ambiante.
  • N'en donnez pas trop souvent pour éviter les diarrhées.
  • Retirez le fruit ou le légume dès que vos gerbilles s'en désintéressent pour éviter toute fermentation.

Fruits autorisés

  • Abricot (sans noyau)
  • Amandes sèches entières ou effilées
  • Ananas
  • Banane
  • Cerise (sans noyau)
  • Cacahuètes (non salé)
  • Dattes fraîches
  • Figue fraîches
  • Fraise
  • Framboise
  • Goji (baies)
  • Groseilles
  • Kiwi (sans peau)
  • Litchi
  • Mangue
  • Melon
  • Mirabelle (sans noyau)
  • Mûres
  • Noisette séchées
  • Noix
  • Noix de coco séchée
  • Noix de coco fraîche
  • Pastèque
  • Pêche (sans noyau)
  • Poire
  • Poivron
  • Prune (sans noyau)
  • Papaye (sans les graines)
  • Pâquerettes
  • Pastèque (sans les pépins)
  • Pommes (sans les pépins)
  • Raisin (sans les pépins)
  • Raisin sec
  • Sorbier (baies)

Fruits interdits

  • Amandes amères
  • Citrons
  • Clémentine
  • Kumquat
  • Main de dragon
  • Mandarine
  • Oranges
  • Pamplemousse
  • Rhubarbe

Légumes autorisés

  • Asperge
  • Betterave
  • Blé
  • Carotte
  • Carottes fanes
  • Courges (pulpe et graines)
  • Courgette
  • Concombre
  • Cresson
  • Endives
  • Fenouil
  • Lentilles
  • Maïs
  • Poivron (jaune et rouge)
  • Panais
  • Pois secs
  • Pissenlit
  • Roquette
  • Salades

    Légumes interdits

  • Aubergine
  • Avocat
  • Ciboulette
  • Citron
  • Echalotte
  • Fanes de pommes de terre
  • Feuilles de tomates
  • Glands
  • Haricots verts
  • Légumes cuits
  • Manioc
  • Navet
  • Noyaux de fruits
  • Oignon
  • Poireau
  • Poivrons verts
  • Pomme de terre
  • Radis
  • Tomates (par précaution)

Herbes, fleurs et plantes autorisées

  • Achillée (aussi appelée herbe aux charpentiers)
  • Alchémille (aussi appelée pied-de-lion)
  • Alpiste (graine à oiseaux)
  • Avoine
  • Avoine verte
  • Avoine (flocon d')
  • Bleuets des champs
  • Bouleau feuille
  • Cactus
  • Calendula fleur
  • Camomille fleur
  • Carottes fanes
  • Caroube
  • Chènevis (graine de chanvre)
  • Chia (graines)
  • Chicorée racine
  • Coriandre
  • Cynorrhodon (gratte-cul)
  • Dactyles
  • Echinacée
  • Épeautre
  • Fétuque des prés
  • Fléole des prés
  • Feuille de fraisier
  • Feuille de framboisier
  • Feuille de cassis
  • Fleur de mauve
  • Fleur de souci
  • Hibiscus fleur
  • Houblon
  • Lin
  • Luzerne
  • Mauve
  • Mélisse
  • Menthe
  • Menthe poivrée
  • Mûrier (feuilles)
  • Millet (Rouge et jaune)
  • Orge
  • Ortie
  • Pourpier
  • Pâquerettes
  • Pâturin des prés
  • Persil
  • Plantain
  • Pâquerette
  • Pissenlit
  • Quinoa
  • Rose fleur et bouton
  • Sésame
  • Souci fleur
  • Sorgho
  • Trèfle
  • Trèfle rouge

Herbes, fleurs et plantes interdites

  • Ail
  • Aloé
  • Azalée
  • Bouton d'or
  • Colchique
  • Coquelicot
  • Fanes de pommes de terre
  • Feuilles de tomates
  • Fougère
  • Glands
  • Jacinthe
  • Lierre
  • Muguet
  • Narcisse
  • Oseille
  • Plantes d'intérieur
  • Sauge
  • Violette

Les besoins en vitamines et sels minéraux

Les sels minéraux

Les besoins en calcium, phosphore, magnésium et potassium sont étroitement liés. Un excès de calcium entraîne un besoin accru de magnésium. Un excès de phosphore diminue la capacité d’absorption du calcium, du magnésium et du potassium. Les gerbilles sont très sensibles au manque de magnésium, qui peut entraîner des crises de convulsion et mener au décès.

Les vitamines

Elles sont indispensables à l'organisme. Elles se classent en 2 catégories : les vitamines liposolubles et les vitamines hydrosolubles. Ces dernières ne restent pas dans l'organisme et doivent être apportées quotidiennement dans l'alimentation.

Les liposolubles

Vitamine A : elle joue un rôle important dans la vision, dans le développement de l'embryon, dans la synthèse des hormones sexuelles. On la retrouve dans

  • Les légumes : carotte, bette, potimarron, épinard, fenouil, poivron rouge, oseille, céleri, poivron vert ou jaune, chanterelle, asperge.
  • Les fruits : mangue, melon, abricot, kaki.
  • Les salades : pissenlit, mâche, cresson, chicorée frisée, laitue, pourpier.

Vitamine D3 : elle est considérée comme une hormone qui joue un rôle important dans la régulation du calcium et du phosphore. Elle peut être synthétisée par la peau si la gerbille est exposée au soleil.

Vitamine E : elle joue un rôle d'anti oxydant. On la trouve dans les noix et les noisettes, et en moindre quantité dans les légumes : épinard, asperge, cresson.

Vitamine K : elle est importante pour la coagulation. Une concentration de vitamine A et E dans l'alimentation favorise les carences en vitamine K. On la retrouve en forte concentration dans : la laitue, le cresson, le persil, l'épinard, mais aussi dans le concombre, la reine claude.

Les hydrosolubles

Vitamine C : elle est connue pour ses effets contre les phénomènes d'oxydations (qui libèrent des radicaux libres) et dans la protection immunitaire. On la retrouve notamment dans le persil et le poivron rouge. Attention ne pas donner de persil à une femelle allaitante, cela bloquerait la lactation.

Vitamines B1 et B2 : elles jouent un rôle important dans la création et le renouvellement des tissus et dans les procédés chimiques qui permettent l'extraction des nutriments essentiels à l'organisme. On retrouve la vitamine B1 dans les céréales et la vitamine B2 dans la luzerne